PROJET PASTORAL


Le Sacré-Cœur, établissement catholique d’enseignement, établit son projet pastoral en fonction des buts que lui assignent à la fois son projet éducatif et son appartenance à l’enseignement diocésain d’Aix-Digne ainsi qu’au diocèse.Le conseil pastoral est le lieu privilégié où se conduit la réflexion sur les grands axes du projet pastoral.Le bureau de ce conseil décide des actions annuelles ou pluriannuelles satisfaisant aux axes dégagés et les met en place.

Le projet pastoral de l’établissement s’adresse à toute la communauté du Sacré-Cœur en cherchant à contribuer à la réflexion de chacun dans son parcours personnel. Aussi se décline-t-il sur trois «niveaux», sans idée de cloisonnement :

  • l’ensemble de la communauté,
  • la part chrétienne de la communauté,
  • la part engagée de la communauté chrétienne.

L’ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

La communauté est constituée de tous ceux qui participent à la vie du Sacré-Cœur quelles que soient leurs convictions ou leurs croyances. Souhaitant que l’Evangile soit le plus possible au coeur de sa vie, le Sacré-Cœur souhaite porter ses efforts :

  • en terme d’éducation, sur la part faite à l’autre,
  • en terme de pédagogie, sur le traitement de l’erreur,
  • en terme de culture, sur la culture religieuse.

1. Il voudrait également que, nourri de la générosité inscrite au projet éducatif, l’altruisme soit une qualité proposée à tous ceux qui y vivent et que ses élèves y soient éduqués. Aussi favorisera-t-il des engagements «caritatifs» inscrits dans une durée, tant au sein de l’établissement (soutien ou tutorat intergénérationnel), qu’à l’extérieur (campagnes de Carême, solidarités, etc.)
2. Conscient que la société moderne est moins imprégnée de culture chrétienne, il cherchera à proposer à tout nouveau membre de la communauté adulte des temps de «mise à jour» de ses connaissances bibliques, évangéliques ou religieuses.
3. Sachant que l’ignorance peut être source de malentendus, il veut veiller à la construction d’une véritable culture religieuse du primaire au BTS.
4. Souhaitant que chaque élève ait à coeur de réfléchir au sens qu’il veut donner à sa vie, il favorisera la mise en place en cycle terminal d’une réflexion éthique propre aux enjeux de chaque voie de formation, par exemple sous forme d’un colloque annuel dont la préparation mêlera enseignants, intervenants extérieurs et élèves.

LES CHRÉTIENS DANS LA COMMUNAUTÉ

1. La catéchèse est proposée à tous les élèves. A l’école et au collège, elle est inscrite dans l’emploi du temps des élèves. Au Lycée, elle se fait à l’occasion des célébrations et des temps forts.
2. Les célébrations qui se déroulent sur le temps scolaire (école, 3°- lycée) suspendent l’avancée des cours afin de rendre l’eucharistie accessible à tous. Ces temps de célébration sont l’occasion d’une catéchèse de l’Eucharistie.
3. Pour laisser à l’institution sa responsabilité, devant l’Eglise, de force de proposition, et à chaque personne sa part d’engagement personnel libre et responsable dans l’approfondissement de sa foi, les temps forts et les pèlerinages empiètent sur le temps scolaire et le temps libre des élèves. Les enseignants veillent à ne pas sanctionner l’absence des élèves au retour des temps forts et des pèlerinages.
4. La préparation aux sacrements de l’initiation et à celui de la réconciliation se fait en interne, mais leur célébration se fait aussi souvent que possible en paroisse (en lien avec les prêtres de référence nommés par notre Evêque).
5.Aussi souvent que possible, quand un intervenant extérieur est invité à témoigner de sa foi et de ses engagements, le Sacré-Cœur essaiera d’en offrir la rencontre non seulement aux élèves, mais aussi à la plus large part des membres de la communauté.

LES CHRÉTIENS ENGAGÉS

1. Il s’agit aussi bien de ceux qui sont actifs à l’intérieur de l’établissement que de ceux des personnels du Sacré-Cœur ou de ses familles qui s’engagent dans d’autres structures ou dans leurs paroisses. D’eux viennent la dynamique et la vigueur des propositions faites par le Sacré-Cœur.
2. Ils sont, bien sûr, les bienvenus dans l’animation des groupes de catéchèse comme dans l’accompagnement des temps forts, des préparations aux sacrements, des pèlerinages, dans la présence auprès des lycéens durant la pause de midi, dans l’accueil des collégiens au bureau des APS, etc.
3. Il leur est proposé en début d’année, un temps de «re-création», de réflexion, de formation et de partage, de même qu’en fin d’année un temps de bilan et d’action de grâce.
4. Le présent projet dessine les contours des actions en cours et à venir de l’établissement en terme de pastorale. En tant que projet, il est révisable au regard de l’expérience.